FIBROMES UTERINS

Appelés aussi myomes, les fibromes utérins sont des tumeurs bénignes mais responsables de douleurs au bas ventre, de l’accroissement du volume de l’abdomen, de saignements anormaux et de règles abondantes. Ces fibromes risquent aussi d’entrainer des troubles de la fertilité (absence de grossesse ou fausse couche). Lorsque les symptômes altèrent la qualité de vie de la femme, un traitement chirurgical est recommandé.

Myomectomie réalisée par laparoscopie. A ce jour, aucun traitement médical permettant le traitement définitif du fibrome n’existe. Le traitement chirurgical conservateur des fibromes, qui consiste en l’ablation de ces derniers, porte le nom de myomectomie. La laparoscopie est réalisée pour les fibromes sous-séreux (en surface de l’utérus) ou intramuraux (dans la profondeur du muscle). Les fibromes ne doivent cependant par dépasser 8-10 cm de diamètre. Dans les cas contraires, les fibromes sont trop gros pour être enlevés par laparoscopie et devront être retirés par laparotomie (incision de la paroi abdominale, comme une césarienne). Lorsque le fibrome est retiré de l’utérus par laparoscopie, l’ouverture est refermée par des fils qui se résorbent en quelques semaines, assurant une bonne cicatrisation.

Myomectomie par hystéroscopie. Cette technique est indiquée lorsque le fibrome est à l’intérieur, dans la cavité. Ces techniques sont indiquées pour augmenter les possibilités de grossesse et chez les femmes désirant conserver leur utérus.

Hystérectomie ou ablation de l’utérus. Dans des cas avancés de fibrome, l’utérus est enlevé dans sa totalité ou partiellement (le col est alors laissé en place). Dans ce second cas, il est primordial d’effectuer une surveillance post-opératoire du col par un contrôle annuel systématique, pour éviter toute apparition de cancer du col.

En fonction de la pathologie, de l’âge et des désirs de la patiente, il arrive aussi que la trompe et l’ovaire (d’un côté ou des deux côtés) soient retirés. Cette technique appelée annexectomie n’est réalisée que dans des cas très précis. L’hystérectomie peut aussi être indiquée en cas d’adénomyose utérine ou de cancer utérin.

Nos coordonnées

Institut médico-chirurgical de Champel

1, rue Firmin Massot - Place Claparède
Département Gynécologie et Obstétrique Genève

Tél: 022 347 29 30

8h00h/19h - Tous les jours - 7j/7

ouvert le dimanche

Nos sites web

Nos Coordonnées

Rue Firmin-Massot 2
1206 Genève

Tél: 022 347 29 30

logo-champel

Institut médical de Champel

Rue Firmin-Massot 2
1206 Genève

Tél: 022 347 29 30