Rdv le jour même à Genève - Blog gynécologique

Ménopause, mieux passer le cap grâce aux médecines douces

Nous ne sommes pas égales devant les désagréments liés à la ménopause. Pour la moitié des femmes, ce passage, qui a lieu le plus souvent entre 48 et 55 ans, ne pose pas de problème. Mais si c'est le cas, vers quoi se tourner lorsqu'on ne veut pas prendre d'hormones? Bouffées de chaleur, irritation vaginale, humeur chamboulée certains jours... voici ce qui marche le mieux pour chaque symptôme. « Mais attention, chaque femme est différente et ce qui fonctionne pour l'une n'aura pas forcément d'effet chez l'autre II existe des solutions adaptées à chaque cas particulier », souligne le Dr Jovanovic Stevan, gynécologue-obstétricien.

Lire la suite...

La pilule est elle encore une bonne option ?

Avec le rejet global des hormones et des perturbateurs endocriniens, la pilule a perdu des adeptes. Et celles de 3e génération, moins dosées en hormones, sont accusées d'augmenter le risque vasculaire.


Pilules associant un oestrogène et un progestatif pendant trois semaines ou microprogestatives à prendre tous les jours sans interruption : deux formules sont disponibles. Avec un même principe : bloquer l'ovulation en dispensant une faible dose d'hormones. La pilule est bien un perturbateur endocrinien, puisque c'est un « leurre hormonal » qui influe sur le fonctionnement de l'organisme.

Lire la suite...

Traitement des fibromes utérins

La question qui se pose souvent chez les femmes qui présentent des fibromes utérins est la suivante : « FAUT-IL LES ENLEVER ? ».

La plupart des fibromes utérins n’ont pas besoin de traitement, car ils ne causent pas de symptômes ni de problèmes. Les fibromes utérins qui causant des problèmes peuvent être traités avec des thérapeutiques non chirurgicales ou parfois chirurgical.

Lire la suite...

Cancer du sein, l'importance du dépistage précoce

Mammographie

Plus une tumeur est diagnostiquée tôt, plus les chances de survie sont élevées. A cet égard, la mammographie est la méthode de dépistage précoce la plus efficace. Les études montrent que les mammographies permettent de déceler les tumeurs jusqu'à trois ans avant qu'elles ne soient détectables au toucher, améliorant ainsi fortement le pronostic. Une détection précoce du cancer du sein permet également d'élargir l'éventail de solutions de traitement et d'envisager notamment une chirurgie moins agressive et des thérapies adjuvantes.

Si un programme de dépistage a été mis en place où vous habitez, vous serez régulièrement contactée pour passer une mammographie de dépistage, habituellement chaque année ou tous les deux ans à partir de 40 ou 50 ans. Vous pouvez également consulter votre médecin généraliste ou votre gynécologue à propos des mammographies.

Lire la suite...

Vaincre la cellulite avec REDUSTIM

la technique d’activation cellulaire par champ BioMagnétique permet de stimuler de manière 100% naturelle le désengorgement des cellules adipeuses à des fins esthétiques et thérapeutiques.

Intégralement repensée en 2014, la nouvelle version ReduStim Génération 3 offre des résultats jamais atteints, notamment sur la ceinture abdominale, grâce au renforcement du champ BioMagnétique et de son double circuit actif.

Voir la vidéo

En savoir + sur le site officiel de Redustim

Ce dispositif est disponible au centre médical de Champel

Prendre un Rendez-vous

Nos coordonnées

Institut médico-chirurgical de Champel
2, rue Firmin Massot - Place Claparède
Département Gynécologie Genève

Téléphone

Tél: 022 347 29 30

Horaires

8h00h/19h - Tous les jours - 7j/7
(ouvert le dimanche)

Nos sites web

Institut Médical de Champel
Institut de Médecine Esthétique
Geneve-Gynecologue.ch
Liposuccion Geneve
Greffe de cheveux
Dentiste Geneve
Urgence médicale Geneve
Dermatologue Geneve
Consultation Psy

Email

Email: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Notre institut à Gèneve