Le cancer des ovaires, quid du traitement

Dans le cas de ce cancer précis. c’est la chirurgie qui est généralement préconisée. Il s’agit d’enlever la tumeur et la plupart du temps. l’oncologue va recommander de retirer les deux ovaires ainsi que l’utérus. La chirurgie n’est pas à considérer par la patiente comme le signe d’une extrême gravité de son cas. Parfois, il s’agit même du contraire, car si la tumeur est très étendue, la chirurgie peut alors ne plus être suffisamment efficace.

Parfois un choix s’avère nécessaire : si la patiente est jeune et n’a pas encore d’enfant, une chirurgie conservatrice peut être possible en cas de cancer limité et peu agressif Dans ce cas, l’ovaire malade est retiré, mais l’autre est conservé, tout comme une trompe de Fallope et l’utérus. permettant ainsi une ou des grossesses futures. Un complément thérapeutique est aussi ordonné, avant et/ou après la chirurgie, pour réduire la taille de la tumeur ou pour prévenir une récidive. Il s’agit de chimiothérapie dans quasiment tous les cas. Le problème en l’état actuel des choses est que la rechute est fréquente.

Tout l’enjeu de la prévention

Le problème du cancer de l’ovaire est qu’il est généralement détecté au stade III avec un pronostic assez mauvais, et franchement médiocre à cinq ans. L’idéal est donc de parvenir à changer cela en permettant un diagnostic plus précoce. En effet, il faut savoir qu’à un stade I ou II, le pronostic vital change totalement avec une guérison à 90% à cinq ans.

Comment faire pour y parvenir ?

Une seule solution : le suivi gynécologique et la consultation systématique d’un médecin si l’on ressent des symptômes nouveaux et inexpliqués tels que ballonnements, fatigue, perte de poids… sur une durée supérieure à quinze jours. En dehors de ces deux précautions, il n’existe pas de tests de dépistage et la recherche n’a pas résolu le problème de la prévention. Les progrès portent essentiellement sur une meilleure efficacité des molécules utilisées en chimiothérapie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *