AUX JEUNES FEMMES SOUFFRANT DU DRAMATIQUE PROBLEME DE L’EXCISION, Le Docteur S. Jovanovic et le Pr JB Dubuisson sont aussi à l’écoute…

Dans le langage courant, l’excision est une mutilation génitale féminine (MGF) qui consiste en une ablation rituelle du clitoris et parfois des petites lèvres, voire des grandes lèvres pratiquée chez certaines populations sur les petites filles. Cette pratique touche environ 200 millions de femmes dans le monde. Elle intéresse certaines régions d’afrique subsaharienne, du proche-orient et aussi d’asie. Elle n’existe pas au maghreb. Les filles de moins de 15 ans sont les plus touchées. Dans la plupart des pays occidentaux, elle est punie comme un crime grave dont la Suisse. La lutte contre l’excision fait partie des programmes prioritaires de l’OMS) et de l’Unicef ainsi que d’importantes associations.

L’excision du clitoris comprend l’ablation de la partie externe prépondérante du clitoris (clitoridectomie) et de son capuchon. Elle est parfois accompagnée de l’ablation des petites lèvres et de la suture des grandes lèvres. Anatomiquement, on distingue trois types d’excision : type I (ablation du prépuce et d’une partie du clitoris, ou « Sunna »), type II ( avec en plus l’ablation des petites lèvres), type III (avec en plus excision d’une partie des grandes lèvres et fermeture partielle de l’introitus ou infibulation).

Cette pratique est une atteinte grave à l’intégrité physique et morale de la jeune fille avec des conséquences multiples. Certains dommages peuvent être traités ou minorés par le chirurgie réparatrice.

Des chirurgiens ont consacré leur pratique à trouver des solutions chirurgicales qui ont rendu l’espoir à de très nombreuses femmes dont le dr P Foldès.

Nombreuses sont les possibilités chirurgicales qui sont dans nos moyens. Chacune va dépendre de l’atteinte observée. Certaines opérations correspondent à la chirurgie reconstructrice des grandes lèvres, des petites lèvres ou du capuchon clitoridien. D’autres sont plus complexes et correspondent surtout aux infibulations.

A Genève, nous sommes attentifs et prêts à trouver une éventuelle solution à chaque problème.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *